Archives mensuelles : mars 2020

Paracha Vayikra

Le Talmud dans le traité Roch Hachana rapporte une polémique entre deux sages connus pour avoir des conceptions différentes : Rabbi Eliezer et Rabbi Yéhoshoua. Pour le premier, le monde fut créé en Tichri. A l’automne. Une époque austère de repli sur soi, où la nature se prépare à l’hiver et les juifs aux jours de jugement que sont Roch Hachana et Yom Kippour. Pour le second, le monde fut créé au mois de Nissan, et ainsi placé sous le signe du printemps, du renouveau, de la végétation florissante… et de la libération du peuple juif, avec la fête de Pessah.


Inutile de vous dire quelle conception l’a emportée. Par convention, les sages ont décidé de célébrer la création du monde en Tichri. Pourquoi ? Certainement pas par goût de la mélancolie. Mais pour signifier que le monde est soumis à des lois, des règles, des phénomènes naturels tangibles quantifiables et mesurables qui nous permettent de vivre.


Néanmoins, il semble que sur un point la conception de Rabbi Yehoshoua l’ait emportée : בניסן נגאלו בניסן עתידין ליגאל « c’est en Nissan que [nos ancêtres] furent délivrés, et c’est en Nissan que nous connaîtrons la délivrance finale ».


En ce début du mois de Nissan, dans une époque de crise et d’incertitude telle que nous vivons, il est important de se souvenir de ce message, qui évoque à la fois l’espoir et l’attente d’un appel qui peut retentir à tout moment. La tradition nous enseigne d’ailleurs qu’il faut faire le seder de Pessah habillé et chaussé, pour se tenir prêt, au cas où il faudrait partir précipitamment.


Dans un moment où, confinés dans nos foyers, submergés par les informations anxiogènes et coupés les uns des autres, nous nous demandons tous ce que nous pouvons ou devons faire, la Torah nous répond : « tenez-vous prêts ». Cette posture est la seule qui nous permettra de faire face dignement à ce qui arrive, et de relever les défis que nous réserve un monde dont certaines lois nous sont encore irrémédiablement mystérieuses.


Chabbat chalom et Hodech TovRabbin David Touboul

Pessah – confinement

Chères toutes et chers tous,

le confinement lié à la propagation du virus covid-19 nous interdit pour l’heure à notre communauté beth Tikvah de tenir des offices et d’organiser tous types de manifestations.


Ce temps de confinement nous donne cependant l’occasion, loin de nos contingences professionnelles et autres, de retrouver le chemin de la tefilah quotidienne et d’approfondir nos connaissances liturgiques tout en éprouvant le sentiment, réconfortant, de continuer à être une communauté, renforcée dans l’épreuve.


A cette fin, Beth Tikvah vous invite à suivre sur internet tous les jours à 8 h 30 les offices de shaharit de notre rabbin, Yeshaya Dalsace. Notre rabin propose aussi un cours à 18 heures et les vendredis soirs à 17 heures les premières prières de l’office de kabalat chabat.


Le chemin à suivre est simple : – aller sur le site de Dorvador (https://dorvador.org/), – cliquer à gauche sur e-synagogue, puis sur « notre chaîne sur Youtube ». Et ensuite cliquer sur « en direct ».


Par ailleurs, je vous invite à consulter régulièrement notre chaîne youtube (Massorti Toulouse) pour découvrir les nouveautés mises en ligne par Emmanuel Attali.

A très bientôt à tous, que l’Éternel vous protège et vous garde.

G Orselly

Principales prières de Chahrit

Je vous transmets le message du Rabbin Rivon Krygier.


Voici en PDF un condensé des prières principales de Chaharit chel Hol (matin de semaine). Il n’est pas 100 % complet, certainement perfectible, mais Adath Shalom a fait au plus vite et avec les moyens du bord. Cela sera utile à qui souhaite en avoir usage. Adath Shalom prévoit de faire un office par Skype jeudi, à 8h30, avec 2 ou 3 séances parallèles, sous inscription (instructions à venir).

Ce fichier (ci-joint) est mis à disposition et téléchargeable depuishttp://massorti-toulouse.fr/wp-content/uploads/2020/04/Chaharit-Yemé-Hol-prières-principales-2020.pdfRivon vous propose de le télécharger sur chacun de vos sites si vous voulez mettre ces prières à disposition de vos membres.

Un grand merci à Dominique Lejoyeux qui s’est beaucoup investie dans la préparation de ce recueil de prières, et à François Vandeth pour le support informatique qui rend tout cela possible, et bien entendu au Rabbin Rivon Krygier. Chavoua Tov,

ÉLECTIONS CONGRÈS SIONISTE MONDIAL : VOTEZ !

ÉLECTIONS CONGRÈS SIONISTE MONDIAL : VOTEZ ! 
 
 JE TÉLÉCHARGE LE BULLETIN 
 Chère amie, cher ami, 

Le CONGRES SIONISTE MONDIAL renouvelle ses DELEGUES en 2020.
C’est un ENJEU pour l’AVENIR des juifs en ISRAEL et en DIASPORA.
C’est un ENJEU pour LE MOUVEMENT MASSORTI/CONSERVATIVE !


C’est important, car les fonds alloués par le Mouvement Sioniste seront proportionnels au « poids électoral » de chaque organisation juive.

Chacune de vos voix comptera pour renforcer l’influence de notre Mouvement, et par là même l’importance des subventions qui lui seront allouées, y compris à MASSORTI FRANCE pour aider au développement de nos Communautés comme celui de nos Mouvements de jeunesse.

En devenant membre de la Fédération des Organisations Sionistes de France (FOSF), vous apportez votre VOIX et votre VOTE aux délégués du mouvement MASSORTI pour :Défendre les valeurs du judaïsme et du sionisme,Permettre l’expression des différentes sensibilités religieuses et culturelles au sein du peuple juif,Préserver le dynamisme et le pluralisme du judaïsme en France,Peser sur les orientations politiques et les choix financiers pour que le mouvement Massorti mondial soit mieux entendu. Agir dans l’intérêt commun du judaïsme et du sionisme en favorisant l’éducation juive, la formation de cadres communautaires, l’organisation d’oulpan… Mobilisez-vous, Adhérez, Votez…

Plus nos délégués seront nombreux, plus nous PESERONS sur les décisions. C’est primordial pour le mouvement MASSORTI !

Comment faire porter votre voix, notre voix ?
Le vote est possible en remettant votre bulletin d’adhésion par notre intermédiaire.Vous devez ADHERER à la FOSF par l’intermédiaire AVANT LE 15 MARS

Remplissez et signez le bulletin à télécharger ici.

Envoyez ce bulletin complété ou envoyez-le :

Beth Tikvah (VOTE CSM)
8 rue Saint Anne
31000 Toulouse


Merci de ne pas envoyez pas directement votre bulletin d’adhésion à la FOSF. Tous les bulletins d’adhésion seront remis ensuite à la FOSF.

Partagez ce message au sein de vos familles et avec vos amis juifs et appelez à adhérer !
Plus nous serons nombreux, plus la voix du Mouvement Massorti, du judaïsme que portez et voulez transmettre sera forte et entendue.

Cordial Shalom,
Le conseil d’administration de Beth Tikvah 

Paracha Terouma

Paracha Terouma
 
Dans le célèbre roman « Notre Dame de Paris », Victor Hugo met en scène un prêtre qui tient devant lui un des premiers livres imprimés, et parallèlement regarde la cathédrale par sa fenêtre. Le personnage, pris d’une intuition prophétique, déclare tout-à-coup avec emphase : « Ceci détruira cela ».
Une façon pour Victor Hugo de définir un changement d’époque, de culture, de références. L’époque des cathédrales, des monuments massifs et imposants travaillés avec art pendant des siècles allait se terminer, pour laisser place à une époque où la diffusion du savoir se ferait par les mots et les textes.
C’est que les constructions étaient un moyen de transmettre au peuple analphabète des messages gravés artistiquement dans la pierre. Ainsi la beauté et l’esthétique n’étaient pas seulement l’expression de la sensibilité d’un artiste, mais surtout un moyen de transmettre des messages théologiques, politiques, historiques, par le biais du symbolisme de l’architecture.
Cette semaine nous lisons la paracha Terouma qui raconte la construction du sanctuaire du désert avec force détails. Les rabbins du Midrach se retrouvent comme des « historiens de l’art » qui spéculent sur la signification de tel ou tel chiffre de mesure des murs, sur la couleur des tentures…
Pour nous les juifs, la prophétie du personnage de Victor Hugo s’est réalisée depuis des temps déjà immémoriaux : nous n’avons plus aucun monument de pierre ou de bois, mais nous possédons des livres dans lesquels sont inscrits ces monuments, leurs constructions et leurs significations, et bien plus encore.
Chabbat ChalomRabbin David Touboul