Archives mensuelles : mars 2020

ÉLECTIONS CONGRÈS SIONISTE MONDIAL : VOTEZ !

ÉLECTIONS CONGRÈS SIONISTE MONDIAL : VOTEZ ! 
 
 JE TÉLÉCHARGE LE BULLETIN 
 Chère amie, cher ami, 

Le CONGRES SIONISTE MONDIAL renouvelle ses DELEGUES en 2020.
C’est un ENJEU pour l’AVENIR des juifs en ISRAEL et en DIASPORA.
C’est un ENJEU pour LE MOUVEMENT MASSORTI/CONSERVATIVE !


C’est important, car les fonds alloués par le Mouvement Sioniste seront proportionnels au « poids électoral » de chaque organisation juive.

Chacune de vos voix comptera pour renforcer l’influence de notre Mouvement, et par là même l’importance des subventions qui lui seront allouées, y compris à MASSORTI FRANCE pour aider au développement de nos Communautés comme celui de nos Mouvements de jeunesse.

En devenant membre de la Fédération des Organisations Sionistes de France (FOSF), vous apportez votre VOIX et votre VOTE aux délégués du mouvement MASSORTI pour :Défendre les valeurs du judaïsme et du sionisme,Permettre l’expression des différentes sensibilités religieuses et culturelles au sein du peuple juif,Préserver le dynamisme et le pluralisme du judaïsme en France,Peser sur les orientations politiques et les choix financiers pour que le mouvement Massorti mondial soit mieux entendu. Agir dans l’intérêt commun du judaïsme et du sionisme en favorisant l’éducation juive, la formation de cadres communautaires, l’organisation d’oulpan… Mobilisez-vous, Adhérez, Votez…

Plus nos délégués seront nombreux, plus nous PESERONS sur les décisions. C’est primordial pour le mouvement MASSORTI !

Comment faire porter votre voix, notre voix ?
Le vote est possible en remettant votre bulletin d’adhésion par notre intermédiaire.Vous devez ADHERER à la FOSF par l’intermédiaire AVANT LE 15 MARS

Remplissez et signez le bulletin à télécharger ici.

Envoyez ce bulletin complété ou envoyez-le :

Beth Tikvah (VOTE CSM)
8 rue Saint Anne
31000 Toulouse


Merci de ne pas envoyez pas directement votre bulletin d’adhésion à la FOSF. Tous les bulletins d’adhésion seront remis ensuite à la FOSF.

Partagez ce message au sein de vos familles et avec vos amis juifs et appelez à adhérer !
Plus nous serons nombreux, plus la voix du Mouvement Massorti, du judaïsme que portez et voulez transmettre sera forte et entendue.

Cordial Shalom,
Le conseil d’administration de Beth Tikvah 

Paracha Terouma

Paracha Terouma
 
Dans le célèbre roman « Notre Dame de Paris », Victor Hugo met en scène un prêtre qui tient devant lui un des premiers livres imprimés, et parallèlement regarde la cathédrale par sa fenêtre. Le personnage, pris d’une intuition prophétique, déclare tout-à-coup avec emphase : « Ceci détruira cela ».
Une façon pour Victor Hugo de définir un changement d’époque, de culture, de références. L’époque des cathédrales, des monuments massifs et imposants travaillés avec art pendant des siècles allait se terminer, pour laisser place à une époque où la diffusion du savoir se ferait par les mots et les textes.
C’est que les constructions étaient un moyen de transmettre au peuple analphabète des messages gravés artistiquement dans la pierre. Ainsi la beauté et l’esthétique n’étaient pas seulement l’expression de la sensibilité d’un artiste, mais surtout un moyen de transmettre des messages théologiques, politiques, historiques, par le biais du symbolisme de l’architecture.
Cette semaine nous lisons la paracha Terouma qui raconte la construction du sanctuaire du désert avec force détails. Les rabbins du Midrach se retrouvent comme des « historiens de l’art » qui spéculent sur la signification de tel ou tel chiffre de mesure des murs, sur la couleur des tentures…
Pour nous les juifs, la prophétie du personnage de Victor Hugo s’est réalisée depuis des temps déjà immémoriaux : nous n’avons plus aucun monument de pierre ou de bois, mais nous possédons des livres dans lesquels sont inscrits ces monuments, leurs constructions et leurs significations, et bien plus encore.
Chabbat ChalomRabbin David Touboul