Lag Baomer 11/05/20

Le 11 mai est le grand jour que nous attendions avec impatience : celui du déconfinement.

Mais pour nous, juifs, ce jour est aussi le 18ème du mois d’IYAR, le 33 ème de la période de l’omer. Nous sommes le jour de Lag baomer.


C’est un formidable symbole en même temps qu’un signe d’espérance !


Lag Baomer n’est pas seulement l’anniversaire de la mort de Shimon Bar Yo Haï, le kabbaliste du 2ème siècle de l’ère commune qui écrivit le Zohar, lequel demanda à ses disciples que ce fut un jour de joie.


Lag Baomer est aussi l’anniversaire de la fin de l’épidémie qui frappa les disciples de rabbi Akiva.


Le déconfinement ne signifie pas la fin du virus du covid-19. Les gestes  barrières, la distanciation devront encore être respectés. Mais lag Baomer nous rappelle que les épidémies ont une fin. Nous vous invitons à tirer de ce souvenir notre espérance de jours qui seront bientôt meilleurs.

SI nous ne pourrons, cette année, nous rassembler nombreux ce soir pour danser et allumer les feux de Lag Baomer,  nous pouvons en revanche allumer les feux dans nos cœurs. Avec l’amour de la Torah et notre confiance, notre Emouna (notre foi) en l’Éternel. Qu’il vous protège et vous garde.

Hag sameah !